Fêtes de fin d'année : des dispositifs de prévention et de sécurisation renforcés

 
Fêtes de fin d'année : des dispositifs de prévention et de sécurisation renforcés

La période des fêtes de fin d’année appelle de la part des services de l’Etat la plus grande vigilance. Ces derniers sont mobilisés pour protéger la population afin que chacun puisse pleinement en profiter.

Pierre Ory, préfet du Gers et Pierre Aurignac, procureur de la République, ont demandé aux services de police et à la gendarmerie la plus grande vigilance et si nécessaire fermeté pour prévenir tous les actes de violence et délits pendant la période des fêtes.

Les opérations anti hold-up, tranquillité vacances et de contrôle routier sont notamment reconduites.

Le préfet et le procureur réaffirment toute leur détermination à lutter contre les vols commis à l’encontre des commerçants et des particuliers.

Plan anti hold-up : prévention et lutte contre les vols à main armée et cambriolages

Afin de renforcer leur sécurité et assurer la protection de leurs employés, de leurs clients, mais également de leurs marchandises, un dispositif de sécurisation des secteurs commerciaux les plus sensibles a été mis en place, sous l’autorité du préfet, par l’ensemble des forces de police et de gendarmerie du département, dans les centres villes ainsi que dans les zones commerciales situées en périphérie.

Ces mesures s’inscrivent en pleine cohérence avec le plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée présenté par le ministre de l’Intérieur, le 25 septembre 2013 et révisé dans le département en décembre 2014. Elles s'appuient sur deux priorités :

  • une présence accrue sur la voie publique autour de contrôles ciblés sur les axes fréquentés par le public ou les zones commerciales, et du renforcement des patrouilles notamment aux horaires d’ouverture et fermeture des commerces,
  • la sensibilisation des professionnels par le contact systématique des référents et correspondants sûreté, la diffusion de conseils liés à la protection des locaux ou à la modification des habitudes pour renforcer la dissuasion et éviter l’agression.

Dans ce contexte, une réunion avec les représentants des professions les plus sensibles, les chambres consulaires et le parquet, a été organisée en préfecture le 15 décembre.

L’opération tranquillité vacances étendue désormais tout au long de l’année prend une importance particulière en cette période de fin d’année : elle permet de signaler son absence au commissariat ou à la brigade de gendarmerie la plus proche, qui organise ensuite des patrouilles de surveillance.

La période des fêtes étant par ailleurs propice au développement du phénomène des « vols par ruse », les forces de l’ordre sont également mobilisées pour lutter contre ce risque auquel sont plus particulièrement confrontées les personnes âgées

Renforcement de la lutte contre l’insécurité routière

Pour les fêtes de fin d’année, le préfet du Gers a chargé les forces de sécurité, police et gendarmerie, d’assurer, par une large présence sur le terrain, la sécurité des usagers de la route, en contrôlant le comportement au volant de chacun, et en réprimant les infractions les plus graves au Code de la Route.

Le respect strict du Code de la Route et une vigilance toute particulière lorsque les conditions de circulation sont rendues délicates ou difficiles par les intempéries hivernales sont les principaux gages de sécurité sur la route, que l’on soit piéton, cycliste, motard, automobiliste ou conducteur de poids lourd.

Au 15 décembre 2015, 22 personnes ont perdu la vie sur les routes du Gers : c’est trop !

Face aux drames causés par ces accidents, chacun de nous doit prendre conscience des conséquences matérielles, sociales, financières pour les familles, pour les veuves, pour les veufs, pour les orphelins, de l’insécurité routière.

C’est pourquoi les forces de l’ordre seront particulièrement présentes durant la soirée du réveillon de Nouvel An et toute la journée du 1er janvier, pour effectuer de multiples contrôles, notamment du taux d’alcoolémie, sur tous les axes routiers principaux et secondaires, et pour traquer sans relâche ni faiblesse les auteurs d’infractions au Code de la Route les plus graves.

Sous l’autorité du procureur de la République, les conducteurs en état d’alcoolémie, les délinquants du volant, ceux qui compromettent leur sécurité et celle des autres seront poursuivis avec la plus grande rigueur.

C’est la détermination de tous et l’implication de chacun qui sauront faire reculer l’insécurité routière et ses conséquences dramatiques.

Documents d'information :

> Comment protéger son commerce des cambriolages - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,32 Mb

> Fiche conseil à l'approche des fêtes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,23 Mb