Aide à la Recherche du Premier Emploi (ARPE)

 
 
Aide à la Recherche du Premier Emploi (ARPE)

Le 11 avril 2016 le Premier ministre avait annoncé plusieurs mesures en faveur de la jeunesse parmi lesquelles une aide à la recherche du premier emploi (ARPE) destinée aux jeunes titulaires d’un diplôme à finalité professionnelle à la session 2016 et d’origine modeste qui entrent sur le marché du travail en situation d’inactivité.

En quoi consiste l’ARPE et qui peut en bénéficier ?

Prévue par la loi Travail (article 50), cette mesure, qui entre en vigueur dès la rentrée 2016, consistera à verser une aide mensuelle (non imposable et exonérée de charges sociales) d’un montant de 200 euros (élèves et apprentis de l’enseignement scolaire), ou bien équivalente au montant de la bourse précédemment perçue (étudiants) ou encore d’un montant de 300 euros (apprentis de l’enseignement supérieur) pendant une durée maximale de 4 mois.

Pour en bénéficier, les jeunes diplômés doivent remplir les conditions suivantes :

  • être à la recherche d’un premier emploi ;
  • être âgé de moins de 28 ans ;
  • avoir obtenu un diplôme à finalité professionnelle depuis moins de 4 mois à la date de la demande ;
  • ne plus être en formation.

Comment en bénéficier ? 

  1. Pour les diplômés (étudiants boursiers) et diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage : ces derniers doivent déposer leur demande en ligne sur www.etudiant.gouv.fr rubrique « messervices.etudiant.gouv.fr » à partir du 22 août 2016.
  2. Pour les diplômés (boursiers) et apprentis de lycée professionnel, technologique ou agricole (CAP, BAC pro, BAC technologique, Brevet professionnel…) : ces derniers doivent télécharger le formulaire de demande de l’ARPE (diponible fin août 2016) sur www.education.gouv.fr/arpe et renvoyer leur demande à l’adresse régionale qui leur sera indiquée dans le formulaire.

Pour plus d’informations sur l’ARPE, veuillez consulter :