Evénements

Cérémonie de remise de la croix et de la carte du combattant

 
 
Cérémonie de remise de la croix et de la carte du combattant

Aujourd’hui dans tous les départements de France et cet après-midi à Paris aux Invalides présidée par Monsieur le ministre de la Défense, s'est déroulé la cérémonie de remise de la croix et de la carte du combattant.

Cette cérémonie était présidée par Christian GUYARD, secrétaire général de la préfecture du Gers en présence des autorités civiles et militaires du département du Gers.

Il s’agissait  de remettre la croix et la carte du combattant à des militaires ou anciens militaires ayant servi sur des théâtres d’opération extérieurs, dits OPEX.

Cette cérémonie avait pour but de rendre un hommage national à ces hommes et à ces femmes et de mieux faire connaître leur engagement aux Françaises et aux Français.

Elle s'est déroulé de la manière suivante :

  - Lecture du message de Monsieur le ministre de la Défense, lu par M. le secrétaire général représentant M. le préfet du Gers retenu à Paris ;

  - Remise à tour de rôle de la croix du combattant à 15 récipiendaires par M. le secrétaire général, M. le colonel, délégué militaire départemental, M. le colonel commandant le groupement de gendarmerie nationale et Mme la directrice de l'Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

  - Remise aux récipiendaires de leur carte du combattant

Les photos de la cérémonie sont consultables sur la page Facebook du préfet du gers

Présentation de la croix du combattant

La croix du combattant est la décoration associée au titre et à la carte du combattant. Le titre et la carte sont créés par l’Etat français en 1926 et la décoration en 1930.

Titre et croix du combattant signalent et récompensent à l’origine 90 jours de présence dans une unité combattante durant la Première guerre mondiale.

Dans les faits, après la Grande guerre, la croix permettait de distinguer par un témoignage à caractère officiel ceux qui avaient fait l’expérience du front et les hommes mobilisés uniquement à l’arrière.

Plus tard, le droit au titre et à la croix du combattant est étendu à d’autres conflits : Seconde guerre mondiale, Corée, Indochine, Afrique du nord et opérations extérieures menées sur tous les continents, sous commandement français, allié, de l’OTAN ou des Nations Unies.

A partir de 2004, les conditions d’attribution du titre et de la croix sont modifiées pour le conflit en Afrique du nord. Au lieu de 90 jours en unité combattante, 120 jours de présence sur le territoire sont suffisants. C’est une adaptation à la nature différente des guerres : exposition prolongée à un risque diffus, insécurité provoquée par la guérilla, attentats dans des endroits imprévisibles.

La loi du 29 décembre 2014 qui entre en vigueur aujourd’hui même, vient modifier dans le même sens les règles historiques d’attribution de la croix du combattant au titre des opérations extérieures.

A compter de ce jour, 1er octobre 2015, 120 jours de service effectués en opérations extérieures donnent droit au titre et à la croix du combattant.

> Dossier de presse édité par l'office national des Anciens Combattant et le Ministère de la Défense - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,73 Mb

> Discours de M. le secrétaire d’État, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, lu par M. le secrétaire général - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> Liste des récipiendaires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb