Dossier d'actualité

Les Routes Nationales

 
Les Routes Nationales

Opération RN124 - Déviation de Gimont

Présentation générale de l'opération

La Déviation de Gimont s’inscrit dans le cadre du programme d’aménagement de la RN 124 en 2x2 voies entre Auch et Toulouse, déclaré d’utilité publique par décret en Conseil d’État du 3 août 1999, prorogé par décret du 27 juillet 2009. Après la mise en service de la section Auch-Aubiet en 2012, les travaux en cours sur la déviation de Gimont, la mise à 2x2 voies de l'itinéraire Toulouse-Auch se terminera avec la réalisation de la dernière section Gimont-L'Isle-Jourdain.

Entre Auch et L’Isle Jourdain, la RN 124 s’inscrit dans le tracé de l’Itinéraire à Très Grand Gabarit (ITGG), déclaré d’utilité publique en date du 30/05/2002. La déviation de Gimont fait partie de cet itinéraire, et les prescriptions techniques applicables à l’ITGG s’imposent donc.

Le descriptif des travaux

La déviation de Gimont consiste à créer une nouvelle route à 2 x 2 voies en tracé neuf. Son linéaire est de 9,6 km. Il comprend :

- Un giratoire Est provisoire desservant le centre ville de Gimont ;

- Un diffuseur assurant le raccordement avec le RD 12 vers Gimont côté Nord et vers Saramon côté Sud et le raccordement de la VC 10 ;

- 10 ouvrages d’art routiers se répartissant en 6 passages inférieurs et 1 passage supérieur, dont 1 pont route franchissant la voie ferrée Auch / Toulouse et 2 franchissements de cours d’eau ( Gimone et Marcaoué )

- 6 écrans acoustiques.

L'organisation des travaux

L'organisation des travaux prévoit quatre marchés principaux : trois pour la réalisation des ouvrages d'art et un pour les terrassements, assainissement et chaussée.

 Le premier marché a été attribué et notifié fin 2014 au groupement Guintoli/NGE génie Civil, pour un montant de 9 M€ TTC. Ce marché porte sur 4 ouvrages d'art. Il contient des clauses sociales que le titulaire a l’obligation de mettre en œuvre. Celles-ci ont été vues avec la DIRECCTE afin d'optimiser les retombées locales en termes de réinsertion.

 Les déboisements et diagnostics archéologiques des zones 1, 2, 3 sont réalisés. Le déboisement de la zone 4 est achevé en totalité et le diagnostic archéologique de la zone 4 devrait se terminer en septembre 2016 par la zone humide de la Gimone.

Les diagnostics archéologiques et les découvertes faites sur le site ont conduit à modifier l'ordre prévu de réalisation des ouvrages, en fonction de la libération des emprises par la DRAC : les travaux de la tranche conditionnelle n° 2 (OA de la RD4 objet de la visite) ont débuté en septembre 2015 et la tranche ferme (OA de la VC7) au 29 février 2016. Les travaux des autres tranches conditionnelles (OA de la RD924 à l'ouest et OA de la VC2 à l'est) démarreront d'ici la fin de l'année 2016, sous réserve de la libération des emprises par la DRAC au vu des résultats des diagnostics archéologiques réalisés.

La suite des travaux 
  •  un marché de construction de 2 ouvrages d'art (sur la Marcaoué) sera lancé en avril 2016, pour un montant estimé de 11 M€ ;
  •  un marché de construction de 4 ouvrages d'art complexes (3 pour le franchissement de la Gimone et un pour la voie SNCFSociété nationale des chemins de fer français) sera ensuite engagé, dont les travaux démarreront en 2017 ;
  •  le marché des terrassement-assainissement-chaussée (27 M€) sera attribué pour des travaux qui s'étaleront de 2018 à 2020.
Les acquisitions foncières nécessaires à la déviation de Gimont

Les acquisitions foncières nécessaires à la réalisation de la déviation de Gimont se font dans le cadre d'une procédure d’aménagement foncier avec inclusion d’emprises. Cette procédure se déroule sous maîtrise d'ouvrage du Conseil départemental du Gers.

Les emprises du projet routier de la déviation de Gimont représentent une superficie de 120 ha. Au titre des mesures environnementales, l’État doit avoir la maîtrise foncière de 30 ha supplémentaires pour mettre en œuvre les mesures compensatoires environnementales. Par anticipation, 28 ha d’emprises sur la commune de Giscaro, nécessaires à la réalisation de la section suivante Gimont/l’Isle Jourdain, ont été inclus dans le périmètre d’aménagement foncier actuel.

Pour faciliter la mise en œuvre de l’aménagement foncier, l’État a mise en place, dans le cadre d’un conventionnement avec la SAFER, près de 200 ha de réserves foncières dans le périmètre de l’aménagement foncier et quelques hectares en dehors du périmètre.

Principales espèces protégées sur le site :

Des mesures sont prévues pour compenser l’impact de la déviation sur les espèces protégées présentes sur le site : acquisitions/conventionnement et mise en gestion d'habitats.

Les Chiroptères (chauve-souris) : construction d'ouvrages spécifiques et plantations de haies pour guidage et franchissement de la route.

Les Amphibiens : la présence du Crapaud calamite et Triton marbré ont conduit à la mise en place d'ouvrages de transparence écologique, clôtures anti-intrusion et de processus de chantier spécifiques (traitement des sols, bassins définitifs et provisoires de traitement des eaux de ruissellement, suivi des rejets) ;

Les Insectes: Azuré du serpolet, Cuivré des marais, Grand Capricorne, qui ont nécessité la protection de zone d'habitat et de déplacement d'arbres.

Les oiseaux, les reptiles

Financement

Le coût de l'opération est de 98,202 M€ et se décompose comme suit :

Etat Région Département* Total
44,111 31,961 22,130 98,202 M€

(*) y compris la participation de l’agglomération du Grand Auch


Rectification des virages de la RN21 sur la commune de Saint-Jean-Le-Comtal

Cette opération de sécurisation consiste pour l'essentiel à adoucir les deux virages consécutifs, à élargir les accotements et remettre à neuf la signalisation, les dispositifs de retenue et l'assainissement.

Outre le confort procuré par les modifications du tracé, l'aménagement apportera également une amélioration des conditions de visibilité et facilitera les manœuvres au niveau des carrefours.

Les travaux ont démarré fin janvier 2016 et se termineront fin juillet 2016.

Montant des travaux financés en totalité par l’État  : 1 632 472,68 €