Gestion globale de l'eau 2017

 
 
Gestion globale de l'eau 2017

Depuis le début de l’automne, la situation hydrologique sur le département du Gers est déficitaire. En ce début de mois de mars, la recharge des nappes comme les réserves de stockage sont significativement en dessous des niveaux habituels à cette date.

Seule une pluviométrie abondante sur les prochains mois permettrait de disposer de ressources en eau suffisantes pour l’étiage 2017. En conséquence, le risque d’une sécheresse estivale n’est pas à écarter.

Les acteurs de l’eau suivent l’évolution de la situation, et se sont réunis sur ce sujet mardi 7 mars 2017 à l’invitation du Préfet du Gers.

A l’analyse de l’état hydrologique, le Préfet du Gers, la Chambre d’Agriculture du Gers et le Conseil Départemental du Gers appellent à une utilisation raisonnée et économe de l’eau. Dans ce cadre les collectivités, les professionnels et tous les usagers sont invités à surveiller leur consommation en eau.

Si cette situation perdure, la chambre d’agriculture conseillera aux agriculteurs l’implantation de cultures peu consommatrices d’eau.

Cette recommandation s’applique aussi aux cultures ornementales et d’agrément.

Cet appel s’inscrit dans une démarche de responsabilité collective, afin de préserver la production en eau potable, qui constitue un usage prioritaire.